Comment faire pour que vos apprenants mémorisent davantage ce qu’ils ont appris en formation ?

Sep 19, 2022

C’est le serpent de mer de la pédagogie et un sacré casse-tête pour les responsables formation !
Imaginez le tableau : vous êtes manager et vous envoyez vos équipes en formation pour compléter leur panoplie de compétences et les faire progresser sur certains points qui vous semblent essentiels. Ils partent deux jours en formation, ils en reviennent très contents ! Ils sont passé un bon moment avec un(e) formateur / formatrice formidable !
Pourtant, quelques temps plus tard, vous constatez que rien n’a vraiment changé, les mauvaises habitudes restent tenaces.
Si vous avez vécu cette situation, vous vous êtes sûrement posé la question qui sert de titre à cet article…
Aujourd’hui, je vous propose donc de passer en revue les 4 principaux leviers favorables à la mémorisation que j’ai pu observer lors de nos parcours.

La répétition et la durée

La formation pour adulte nécessite souvent de désapprendre avant d’apprendre. Or, les automatismes ont la vie dure, il faut donc du temps à chacun pour les modifier.
C’est pourquoi il est essentiel pour favoriser un changement de comportement, qu’un dispositif soit étalé dans le temps et que les messages ne soient pas uniquement répétés par l’organisme de formation qui dispense l’action mais également par son entourage professionnel (management, RH, direction, pairs, etc…).

Une formation qui se vit

On apprend davantage en faisant, en vivant les bonnes pratiques plutôt qu’en se contentant de les réciter par coeur. C’est la base de cette fameuse citation attribuée à tort à Benjamin Franklin : “Tu me dis, j’oublie. Tu m’enseignes, je me souviens. Tu m’impliques, j’apprends”. C’est pourquoi il vaudra toujours mieux privilégier les moments d’expérimentation et de mise en action dans les formations que vous choisirez pour vos collaborateurs.

Du sens, avant tout

Notre faculté à mémoriser sera décuplée si nous savons ce pourquoi nous nous formons. Ainsi, encore aujourd’hui, trop de formations sont dispensées, sans un temps préalable nécessaire. Le résultat est un taux de mémorisation très faible et un ROI totalement absent pour le manager.

Une expérience humaine

Malgré le développement des technologies digitales, le moment fort de toute formation se situe dans l’échange et dans la relation. Que ce soit la relation qui se tisse entre le groupe et l’animateur ou entre les participants d’un groupe, le vecteur émotionnel positif qui agit lors d’une formation présentielle est extrêmement favorable à la mémorisation des informations qui sont échangées. C’est pourquoi le formateur ou la formatrice devra veiller à faire émerger les conditions d’un échange de qualité à travers les traditionnels tours de table ou autre ice-breakers.
 Quant à vous, avez-vous repéré d’autres facteurs qui ne sont pas listés ici ?
Julien Ritzkowski – Consultant Formateur chez Quilotoa

 Julien Ritzkowski,
consultant pédagogique,
vous propose d’échanger avec vous
sur votre projet de formation


Sommaire

L'AMBITION RELATIONNELLE DU COMMERCE DE DEMAIN...

Téléchargez notre tout nouveau livre blanc orienté 100% satisfaction client !

Nos derniers articles

Échangeons sur votre prochain projet de formation aux Soft Skills

Les dernières publications

Les compétences et soft skills à avoir pour mieux recruter

Les compétences et soft skills à avoir pour mieux recruter

Pour recruter des talents et ainsi rivaliser dans des marchés de plus en plus compétitifs, vous devez non seulement posséder des compétences techniques, mais aussi maîtriser des compétences soft skills. Dans cet article, nous allons explorer ensemble ce qu'il vous...

lire plus
Icone-courier