•ARTICLE INVITÉ• IA et formation professionnelle : une pédagogie optimisée par la complémentarité homme-machine

Sep 28, 2023

Dans quelle mesure l’intelligence artificielle peut-elle se substituer à l’intelligence humaine ? En milieu professionnel, comment utiliser l’IA pour faciliter et accélérer le travail ; que faut-il faire pour en tirer tous les bénéfices tout en évitant les risques ? Ces questions, si elles ne sont pas nouvelles, occupent pleinement l’actualité, en particulier depuis l’essor de ChatGPT, le chatbot intelligent d’OpenAI. Dans le champ plus précis de la formation professionnelle, les applications de l’intelligence artificielle sont nombreuses et les interrogations affluent également. Comment s’approprier l’IA afin d’améliorer l’expérience apprenant et l’efficacité des dispositifs de formation ? Comment mettre l’intelligence artificielle au service de la pédagogie sans renoncer à l’humain ? Les problématiques soulevées par l’arrivée de l’IA dans la formation, en particulier de l’IA générative, sont intéressantes et laissent entrevoir de profonds bouleversements à venir dans ce secteur. 

 Pour Rise Up, IA et formation professionnelle vont de pair : son LMS embarque désormais cette technologie pour accélérer le Time to Skill™. Objectif : délivrer le bon contenu, au bon moment, via le bon canal.

1. L’IA au service de la formation

L’intelligence artificielle appliquée à la formation professionnelle est riche de promesses. À l’heure actuelle, on constate déjà de nombreux effets positifs lorsque l’IA est intégrée dans le processus de formation.

 Grâce à l’IA dans la formation, les apprenants se voient proposer des ressources pédagogiques adaptées à leur demande et à leur besoin. Si leurs attentes évoluent, une plateforme LMS utilisant l’IA générative sera capable de détecter ces changements et d’adapter ses propositions. En un mot : l’offre de formation s’ajuste en temps réel, pour chaque apprenant. 

 Au-delà des contenus, les modalités pédagogiques correspondent également aux préférences des utilisateurs, ce qui favorise la mémorisation et la rétention des informations. L’IA peut en outre être exploitée pour développer des méthodes innovantes, enrichissant l’expérience d’apprentissage (développement de jeux et de simulations par exemple). 

Par ailleurs, l’IA fait entrer l’analyse prédictive automatisée dans la formation professionnelle. En effet, le traitement des données des utilisateurs (historique d’apprentissage, comportement sur la plateforme de formation) permet non seulement de détecter les lacunes à combler mais aussi de prévoir les performances à venir des apprenants.

 Enfin, l’IA renforce l’efficacité et la qualité des formations. Elle aide ainsi à cibler les points faibles d’un contenu mais aussi à affiner les évaluations.

2. L’IA dans la formation : complémentarité machine-humain

Maîtriser l’impact de la machine sur l’humain : l’un des enjeux majeurs que fait naître l’expansion de l’intelligence artificielle. Dans la formation, l’IA fait ainsi planer un doute sur l’avenir de certains métiers, en premier lieu celui de formateur. Ce dernier a-t-il encore sa place à partir du moment où l’IA générative est capable de créer des contenus de formation et d’accompagner les apprenants en répondant à leurs questions de manière pertinente ? La question est légitime. La réponse tient en quelques mots : il est nécessaire de repenser le rapport humain-machine. Objectif : trouver un équilibre afin de faire travailler ensemble, en harmonie, IA et professionnels de la formation

L’importance de l’empathie et de la compréhension humaine dans un processus de formation intégrant l’IA

Difficile d’imaginer la réussite d’une formation sans aucune intervention humaine, sans aucun soutien ni aucune orientation donnée par un professionnel à l’apprenant. L’empathie, l’écoute active, la bienveillance, une communication efficace mais aussi l’émulation : autant d’éléments indispensables au sein d’un programme de formation bien mené et donnant des résultats concrets. Or ces éléments sont intrinsèquement liés à l’homme car ils touchent aux émotions et à la sensibilité. La compréhension humaine est par ailleurs bien plus riche car elle prend justement en compte les émotions et la personnalité des individus. En d’autres termes, l’apprenant aura toujours besoin d’un lien humain pour conserver sa motivation et son engagement.

Comment les formateurs peuvent-ils utiliser l’IA pour optimiser leurs missions ?

Rejeter purement et simplement l’idée d’intégrer l’IA dans la formation, sous prétexte qu’elle menacerait un certain nombre de postes de travail, est une erreur. L’idée est au contraire d’associer les avantages de l’IA et les atouts d’une approche humaine de la pédagogie et de l’apprentissage. L’intelligence artificielle doit être pensée comme un outil d’aide et d’inspiration ; en ce sens, elle facilite le travail et rend les actions du formateur encore plus efficaces.  

 Celui-ci peut par exemple s’appuyer sur les données renvoyées en temps réel grâce à l’IA pour connaître plus finement le profil de chaque apprenant et ainsi adapter son approche pédagogique. L’apprenant de son côté, même s’il se voit proposer des contenus de formation automatiquement, conserve la possibilité (et surtout le désir) d’échanger avec son formateur.

 L’IA appliquée à la formation professionnelle conduit également à l’automatisation de tâches administratives récurrentes, d’où un gain de temps que les formateurs consacrent à des tâches à plus haute valeur ajoutée.

3. Placez l’apprenant au cœur de la formation avec l’IA

Le manque de temps : un facteur clé de désengagement en matière de formation professionnelle. Ainsi, 62% des actifs estiment que se former est contraignant et difficile car leur emploi du temps est déjà très chargé, révèle le Baromètre de la formation et de l’emploi 2023 réalisé par Centre Inffo et le CSA. L’IA apporte une aide précieuse sur ce point. En effet, un LMS propulsé par l’intelligence artificielle est capable de répondre à un besoin immédiat et précis du collaborateur, en renvoyant un contenu parfaitement ciblé. Le salarié se forme ainsi par petites touches, sans interrompre son activité sur de larges plages horaires. L’IA dans la formation est donc synonyme d’apprentissage dans le flux de travail (learning in the flow of work), l’un des axes de développement du LMS Rise Up.

 Au-delà, l’utilisation de l’IA dans la formation conduit à un recentrage de l’apprenant. Maître de sa montée en compétences, il choisit lui-même ses formations et avance à son rythme. Les contenus qui lui sont proposés ainsi que les modalités pédagogiques s’ajustent en temps réel à ses attentes et à ses compétences. Cette hyper-personnalisation de la formation contrecarre les sessions en salle, qu’il s’agisse de formations en présentiel ou de classes virtuelles. Elle évite les écarts de niveau entre apprenants et, in fine, écarte le risque d’éventuels décrochages.

4. Les avantages de l’IA dans la formation professionnelle

Optimisation de l’engagement apprenant

Nous venons de le voir, coupler IA et formation professionnelle est gage d’une expérience apprenant optimisée. Les écueils de la formation à distance traditionnelle (modules e-learning longs et sans relief, contenus conçus pour un public hétérogène, donc peu adaptés à la problématique précise de l’utilisateur) sont éliminés. De plus, le temps de formation se cale sur l’activité de l’apprenant. Résultat : un engagement boosté.

Augmentation de l’efficacité de la formation

Des contenus répondant à la demande exacte du collaborateur, un rythme de formation maîtrisé : voilà qui augmente inévitablement l’efficacité des formations. Le taux de complétion et les résultats aux évaluations s’améliorent ; la montée en compétences est mesurable concrètement et rapidement. En outre, l’IA dans la formation permet de renforcer l’ancrage mémoriel, et ce grâce à la combinaison des modalités pédagogiques. Ainsi, l’utilisation du microlearning par exemple (séquences d’apprentissage très courtes, rythmées et répétitives) assure une meilleure rétention des informations.

Accélération du processus de création des contenus de formation

L’IA générative : un outil puissant au service des concepteurs de formation. À partir d’une requête entrée manuellement, une plateforme s’appuyant sur cette technologie est capable de générer automatiquement du contenu de qualité. C’est le cas du LMS Rise Up, qui, en fonctionnant avec ce type d’IA, réalise également les tâches suivantes : traduction des formations en 22 langues, création de quiz et de visuels, génération de réponses correctes et incorrectes, etc.

 La solution Rise Up propulsée par l’IA aide par ailleurs les formateurs et managers Learning & Development à améliorer les contenus de formation déjà existants. L’outil transforme tous les types de fichiers simples (document textuel, images…) en modules dynamiques. L’IA applique des formats ultra-diversifiés, comme des flashcards et des vidéos interactives, pour renforcer l’attention et l’engagement de l’apprenant. Pour découvrir la solution Rise Up et son utilisation de l’IA en direct ou pour toute information complémentaire, demandez une démonstration

Rise Up – Solution complète de Blended Learning pour les entreprises

 

 Julien Ritzkowski,
consultant pédagogique,
vous propose d’échanger avec vous
sur votre projet de formation


Échangeons sur votre prochain projet de formation aux Soft Skills

Les dernières publications

Les compétences et soft skills à avoir pour mieux recruter

Les compétences et soft skills à avoir pour mieux recruter

Pour recruter des talents et ainsi rivaliser dans des marchés de plus en plus compétitifs, vous devez non seulement posséder des compétences techniques, mais aussi maîtriser des compétences soft skills. Dans cet article, nous allons explorer ensemble ce qu'il vous...

lire plus
Icone-courier