Cela fait longtemps que vous prenez la parole devant un grand groupe de personnes ou en face à face ou devant même des médias. En général on dit de vous que vous êtes plutôt à l’aise à l’oral, vous “passez bien”, vous semblez fluide, on vous comprend. Et voilà, après plusieurs années de prise de parole derrière vous, vous avez l’impression de dire toujours la même chose, de parler sur le même ton, d’avoir les mêmes expressions depuis déjà un moment… Il est sûrement venu le temps pour vous d’essayer de nouvelles techniques pour continuer à gagner en impact et pour toujours vous amuser dans ces situations. Aujourd’hui je suis ravie de partager avec vous trois astuces que j’utilise pour que mon public m’écoute réellement.

Trois clés pour prendre la parole en public 

1. Prendre la parole en public: gagnez en impact avec le Storytelling

C’était il y a maintenant 10 ans. Je me souviens que lorsque j’étais encore étudiante, je me suis retrouvée devant un groupe de 20 personnes qui ne parlait pas espagnol, à qui je devais présenter en anglais un cas d’école sur le sujet de l’attachement, alors que j’étais baignée dans la langue hispanophone depuis au moins trois mois. Lorsque je m’apprêtais à prendre la parole : grand blanc… Même pas un « Hi! How are you today? ». Rien. Si en fait, beaucoup de choses : une angoisse, des sueurs froides, des palpitations. Après 30 secondes de long silence, j’ai repris le dessus, je me suis rappelée que je devais mettre de côté mon stress, que le but pour moi était de partager toutes les témoignages incroyables que j’avais récoltés sur l’attachement et ses bénéfices dans le monde.

Qu’est-ce qui m’a aidé à ce moment-là ? Comment ai-je fait pour finalement commencer ma présentation ? Je vais vous répondre…. 

Je suis sûre que vous êtes projetés tout de suite dans l’istoire que je viens de vous raconter ? Partager des choses vécues pour illustrer son propos c’est le Storytelling ou L’art de raconter des histoires. Si cette technique est en vogue à notre époque c’est parce que c’est une technique qui marche. Pourquoi ? Car depuis des millénaires nous racontons des histoires et nous aimons ça. En effet selon le neuro-scientifique Paul Zack’s les histoires façonnent notre cerveau en sollicitant nos émotions, rapprochent les étrangers et nous incitent à être plus empathique et plus généreux. Il affirme que raconter des histoires créée de l’ocytocine « l’hormone de l’amour », qui nous rend plus sensible aux autres d’une part, et d’autre part libère du cortisol, l’hormone du stress. 

Voici 3 étapes concrètes pour commencer à imaginer votre storytelling:

1.D’abord, identifier votre cible à qui vous vous adressez ? Qui est-ce qui vous réunit ? Cette question vous permettra de choisir le héros de votre histoire.

2.Ensuite quel est votre objectif ? Pourquoi faites-vous cette présentation qu’est-ce que vous voulez que vos interlocuteurs retienne de votre discours ? Autrement dit, quel sera le but de votre héros ?

3.Enfin, quel sera le voyage de votre héros*? Quelle sera sa situation initiale ? Qu’est-ce qu’il fait qu’il souhaite changer cette situation ? Quelle sera sa quête ? Est-ce qu’il aura des ennemis sur son chemin ?

À vous de jouer ! Quel sera votre storytelling ?

2. Prendre la parole en pubic: commencez par la fin !

Ce que j’aimerais vous partager maintenant, c’est une astuce qui crée un effet de surprise. Par exemple, commencer  son discours par l’objectif de la réunion, ce que les gens veulent finalement savoir après vous avoir écoutés. 

Concrètement en quoi cela consiste? Par exemple, si le but de votre prise de parole est de dire que vous allez embaucher une nouvelle personne, dites le tout de suite, dès le début et énumérer les raisons ensuite. « Je vais embaucher une nouvelle personne pour telles ou telles raisons » au lieu de « il y a telles ou telles situations donc je vais embaucher une nouvelle personne ». To go straight to the point, les américains le font très bien et cela fait son effet ! 

Pour aller plus loin, vous pouvez considérablement réduire le temps de votre temps de réunion (tout le monde vous remerciera) en exprimant l’objectif, donnant quelques explications succinctes et en rassurant ceux qui veulent en savoir plus avec un document détaillé de votre réflexion dans leur boîte mail. « Par exemple, : Je vais embaucher une nouvelle personne. Voici les trois raisons principales. Si vous voulez en savoir plus, faites le moi savoir et je vous enverrai par mail le document qui explique mon choix de manière détaillée. » Résultat ? Votre réunion aura duré 10 min au lieu de 45 et l’objectif a été tout aussi rempli. 

Osez, demandez-vous qu’est ce que les gens veulent vraiment savoir en vous écoutant. 

3. Prendre la parole en public: faites vivre une expérience !

Une autre astuce que j’aime beaucoup faire, quand c’est possible, c’est de mettre en action mes interlocuteurs avec un cas pratique et ludique.

Par exemple, la semaine dernière je devais convaincre 5 freelances d’utiliser linkedin pour leur parcours professionnel. J’aurais pu faire un powerpoint et dérouler mes Slides. Efficace? Peut être. Mais j’avais envie d’oser et d’aller plus loin. Alors j’ai connecté le téléphone d’un des freelances sur un grand écran et nous avons ensemble, téléchargé l’application, suivi une page linkedin d’un client, nous sommes rentrés en contact avec des confrères, des clients ou des stagiaires, et avons remarqué ensemble qu’après quelques minutes, les personnes acceptaient de rentrer en contact et proposaient même de se rencontrer! Puissant! Ils étaient ravis et ont tout de suite dit OUI à l’outil.  Je suis sûre que cette façon de faire m’a permis de gagner en impact, remplir plus efficacement mon objectif et faire passer un bon moment à mes interlocuteurs. 

Voici donc les trois astuces que j’ose faire dans mes présentations et qui marchent. C’est un plaisir pour moi de prendre la parole en public dans le but de créer un lien avec mes interlocuteurs et de gagner en impact. Et vous, comment avez vous envie de vous connecter à votre public pendant vos présentations ?

*Le héros aux mille visages, Joseph Campbell

Alix Lassarat – Responsable marketing et Formatrice chez Quilotoa

quilotoagroup.com

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other