Vos équipes sont elles assertives?

Comment apprécier son positionnement relationnel? Comment développer cette aptitude?

Le positionnement relationnel (quel rôle est joué par chaque protagoniste, quelle place est occupée par chacun dans la relation) est un sujet central dans notre vie professionnelle et dans notre vie en général. Pour chacun de nous, il se “joue des choses “ en chaque circonstance. Et comme nous sommes au moins deux impliqués,cela complique les choses !

De plus, nos émotions s’entremêlent à nos échanges, ce qui peut nous faire perdre notre lucidité et notre sang-froid. 

Qui ne n’est pas posé une de ces questions pour soi ? (Et parfois pour les autres !)

  • Ai-je bien réagi dans cette situation ? 
  • Pourquoi les choses ont elles abouti ainsi ? 
  • Comment se fait-il que dans ces circonstances, je me mette souvent en colère ?

Dans nos relations en général, il est connu que nous adoptons potentiellement trois types de comportement en situation de tension :

  • l’effacement, 
  • l’agressivité,
  • la fuite.

Dépasser ces trois options pour agir en conscience au service d’une relation apaisée et équilibrée est l’enjeu !

Quelles sont nos capacités à développer pour cela ?

  • notre écoute de l’autre pour bien comprendre ses intentions,
  • notre ressenti pour rester en contact avec nos émotions
  • notre “courage” pour exprimer ce qui se passe en soi afin de faire évoluer la situation.

N’oublions pas !

Chaque situation est spécifique, y compris avec le même interlocuteur. Déduire des enseignements, prononcer des jugements après une seule situation (donc un seul contexte) sont donc hâtifs et source de complications pour la suite.

Si nous sommes désireux de participer à la construction de relations équilibrées, dans lesquelles chacun y “trouve son compte”, nous avons TOUS notre RESPONSABILITÉ.

Quelques clés “d’écologie relationnelle

  • respiration pour calmer le rythme cardiaque
  • écoute et questionnement de l’autre pour recherche de compréhension
  • expression de soi en JE (je ressens)
  • expression de demande

Un outil incontournable : le DESC

  • Décrire ce qui se passe, ce que l’on voit.
  • Exprimer ce que l’on ressent dans la circonstance
  • Solution à suggérer pour faire évoluer la situation
  • Conséquences positives pour chacun des protagonistes

Comme aucun d’entre nous ne sont parfaits, nous avons le droit à l’erreur : si je te demande de prendre en compte mon erreur, je t’accorde aussi le droit à l’erreur.

Pour s’aider mutuellement : le feedback

  • donner du feedback après une situation
  • demander du feedback et écouter ce feedback attentivement

Christophe Quesne – Co-fondateur de Quilotoa – www.quilotoagroup.com

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other