Tous les mois, Quilotoa met en avant un formateur de son équipe et l’interviewe pour mieux connaitre ses spécialités, son parcours et ce qui l’anime. Merci Julien pour ton partage pour ce mois de Juin!

Parle-nous de ton parcours 

Je suis titulaire d’une licence Sorbonne Nouvelle en art du spectacle puis j’ai un parcours de comédien / improvisateur et metteur en scène. Très tôt, lorsque j ai 18 ans je rentre à la rue Blanche ( école nationale supérieure des arts et techniques du théâtre ) parallèlement je continue mes études de lettre à la Sorbonne Nouvelle, puis je poursuis ma formation de comédien au Conservatoire de Paris avec Jean Laurent Cochet pendant 3 ans, ensuite je rentre chez Jacques Lecoq pour étudier le travail du masque neutre, du choeur, du corps et de la Commedia d ell Arte à plein temps.  Vers l’âge de 25 ans, je m inscris à un  cours d’improvisation chez Michel Lopez à l’école du Théâtre National de Chaillot sous la direction de Jérôme Savary (Membre fondateur de la Ligue d’Improvisation française). Je vais y rester 3 ans. En 1990, je créé ma compagnie de théâtre avec laquelle je mets en scène des spectacles classiques et contemporains, je deviens co-créateur d’un théâtre à Paris qui existe toujours et que je co-dirige depuis 1995. Le Theotheatre Paris 15. En 2003 je fais une reconversion professionnelle. J’obtiens une certification de coach puis 2 certifications de formateur et je deviens expert en communication interpersonnelle / prise de parole en public et soft skills. Parallèlement, je m’inscris à une formation sur la sociologie des entreprises.

Qu’est-ce qui te différencie des autres formateurs ?

Mon énergie ! (rire) Plus sérieusement mon expérience théâtrale et ma créativité me permettent une grande adaptabilité dans mes formations.

Ma formation de comédien, de metteur en scène et d’improvisateur me donne cette capacité à sortir du champ des possibles, à sortir les apprenants de leur zone de confort et à renforcer leur confiance en eux. Car je continue toujours à mettre en scene, de jouer et de donner des cours. C’est ce qui me nourrit. Les formations nourrissent ma pédagogie et mes mises en scènes nourrissent mes formations.

C’est un cercle vertueux qui s auto-nourrit. Ainsi, je suis toujours dans la créativité, l’adaptabilité, la curiosité et la recherche.

Qu’est-ce qui te motive aujourd’hui dans ton métier de formateur?

Encourager l’apprenant a se dépasser. Trouver les bons exercices, le bon angle et permettre un dépassement de soi. Mon métier de formateur est un métier en constante évolution car je n’ai jamais le même public, donc je ne peux m installer dans des routines. Ainsi chaque formation sera différentes car les stagiaires sont différents. Les demandes restent souvent les mêmes mais les personnalités changent, c’est ce qui me plait (travailler avec de l humain sur des problématiques humaines), c’est hyper stimulant. Aujourd’hui mes formations sont variées: Concours d’eloquence, Communication  Inter-personnelle, Prise de parole en public, Développement des soft skills, Savoir dire Non (Assertivite)

Peux-tu nous décrire un exercice que tu proposes à tes apprenants et que tu aimes particulièrement ?

Un exercice d’impro qui sert de laboratoire à dérouiller notre cerveau et à se faire confiance. A demande 3 fois de suite à B « Tu sais pas ce qui m’ arrive…. » B lui répond « Si….  » et invente 3 réponses très très différentes. Ensuite, A reprend les 3 idees de B et en fait une histoire….en commencant par « Oui justement… Ce sont des ateliers « Its fun To Fail …. » (Je m’amuse à me planter.)

Une activité artistique ?

Oui en tant que metteur en scène. Une adaptation du Revizor de Gogol (farce Politique) et un spectacle d’impro (A l’improviste).

Olivier Courbier – Comédien-Formateur en communication orale

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other